Révision de la Loi sur l’Approvisionnement en Électricité (LApEl): le projet du Conseil Fédéral est fortement critiqué par le Club Energie Suisse

Comme Paysage Libre Suisse (article précédent : https://clubenergie2051.ch/2019/01/22/la-revision-de-la-loi-sur-lapprovisionnement-en-electricite-rate-sa-cible/ ), l’association Club Energie Suisse dénonce les faiblesses graves de ce projet de révision de la LApEl, loi qui règle les modalités de l’ouverture du marché de l’électricité.

Photo Hongrin

Principales critiques :

  • la législation en matière de politique énergétique est un chantier permanent ouvert depuis plus de dix ans : le caractère chaotique de ce chantier provoque un manque d’investissements et donc une menace sur la sécurité d’approvisionnement
  • Le manque de sécurité d’approvisionnement en électricité est le problème le plus urgent qui ne peut attendre l’aboutissement de cette révision. Il faut recourir à l’art.9 « Mesures en cas de mise en danger de l’approvisionnement » qui existe et qui permet d’agir rapidement
  • Sur la sécurité des réseaux, Swissgrid n’a de responsabilité que sur la haute et la très haute tension. Hors le réseau est essentiellement fragilisé en basse tension, là où sont injectés de manière aléatoire les kWh produits par le solaire PV et l’éolien, dont l’intermittence déstabilise le réseau. La responsabilité de Swissgrid doit être étendue à tout le réseau.
  • Pour des raisons de marketing les entreprises d’approvisionnement veulent offrir un approvisionnement de base 100% renouvelable. Comme la demande sera encore longtemps supérieure à l’offre, la révision prévoit de recourir à de l’énergie renouvelable étrangère au moyen de certificats. Les certificats et les garanties d’origine sont les indulgences des temps moderne : c’est à éviter.

Communiqué de presse du Club Energie Suisse du 18-12-201révision lapel position energie club schweiz compress 18-12-2018. 1de2

 

 

révision lapel position energie club schweiz compress 18-12-2018. 2de2

Ce communiqué est disponible sur :

https://www.energieclub.ch/uploads/files/pdf/Medienmitteilungen%20%20Stellungnahmen/Energie%20Club%20Schweiz_MM_StromVG_FR_20181218.pdf

Plus d’information sur le site du Club Energie Suisse : https://www.energieclub.ch/fr/home

Rem.: ce site remplace http://www.kaltduschenmitdoris.ch

La prise de position détaillée est disponible (en allemand) sur :

https://www.energieclub.ch/uploads/files/pdf/Medienmitteilungen%20%20Stellungnahmen/Energie%20Club%20Schweiz_Stellungnahme_StromVG_20181217.pdf

 

Post-Scriptum

La menace sur la sécurité d’approvisionnement est réelle et européenne. Europe dont la Suisse se rend de plus en plus dépendante. Pour ceux qui doutent deux articles évoquent une situation critique le 10 janvier dernier pour le réseau européen:

  • EconomieMatin: RTE a évité une grosse panne électrique en Europe

http://www.economiematin.fr/news-rte-evite-grosse-panne-electrique-europe

  • Contrepoints: Électricité en Europe : une journée qui dérange

https://www.contrepoints.org/2019/01/15/334711-electricite-en-europe-une-journee-qui-derange

 

JFD / 21-01-2019

Cet article a été publié dans Articles de presse, Electricité, Législation fédérale, Politique, Rapports et études. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Révision de la Loi sur l’Approvisionnement en Électricité (LApEl): le projet du Conseil Fédéral est fortement critiqué par le Club Energie Suisse

  1. Christophe de Reyff dit :

    Le site de RTE France :
    https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-consommation
    permet de suivre en continu la demande en puissance électrique en France.
    Il y a trois courbes : la consommation prévue la veille, celle réactualisée le jour même et celle réalisée, quart d’heure par quart d’heure.

    En effet, le 10 janvier à 19 h 00, la puissance effective demandée a dépassé 85,8 GW, soit au-delà de la prévision de 84,7 GW faite la veille, et même des 85,1 GW réactualisés ce 10 janvier !

    En regard, on peut aussi trouver sur ce site la composition instantanée de la production par filières technologiques :
    https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique
    et aussi les importations et exportations :
    https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-echanges-commerciaux

    Pour ce même 10 janvier, on observe que la demande d’importation « brute » de la France durant ces heures critiques s’est élevée à 7,4 GW, dont jusqu’à 1,2 GW provenant de Suisse. Comme en même temps la France exportait vers l’Angleterre et l’Italie, l’importation « nette » requise vers 19 h a tout de même été de 3,1 GW, un chiffre qui représente l’équivalent de la puissance de production des cinq réacteurs nucléaires en Suisse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s