Stratégie énergétique 2050 et géothermie

Geothermie2L’absence de réalisation de projet concret de géothermie profonde risque de faire échouer la stratégie du Conseil fédéral

L’article de Jérôme Faessler paru dans le Temps du 14 mars 2014  (*) met en évidence qu’après les échecs de Bâle en 2006 et de Saint-Gall en 2013, on peut véritablement parler de sous-développement de la géothermie profonde en Suisse et de manque de stratégie thermoélectrique.
Le remplacement de la production électrique des centrales nucléaires par de l’électricité renouvelable table sur un apport important de production géothermique dont on ne voit pas aujourd’hui poindre une réalisation.
Cette situation est à même de remettre en question l’ensemble de la stratégie énergétique du Conseil fédéral

(*) pour les internautes n’ayant pas accès à cet article, une version PDF est à télécharger ici.

Cet article, publié dans Articles de presse, Electricité, Energie géothermique, Production d'électricité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s