Deux illustrations pour résumer deux stratégies…

Grâce au site Electricity Maps, il est très aisé de vérifier le mix électrique en temps réel de beaucoup de pays industrialisés. Toutefois, pour des pays comme la Suisse, le site réalise une estimation mais pour l’Allemagne et la France, les données proviennent directement des gestionnaires de transport d’électricité. L’information est donc très fiable.

Un peu lassé par les discours de certains, Philippe Lacour s’est mis en tête de réaliser une analyse des 1’296 derniers jours entre le mix électrique de la France et de l’Allemagne… c’est un peu plus de 3.5 ans. De là, il a composé une belle mosaïque de 36×36 avec, pour chaque case, la moyenne émise de CO2 par kWh produit par jour. De plus, en fonction de la valeur, il a également appliqué une couleur du vert foncé quand la valeur est faible au marron voire brun foncé quand la valeur est très élevée.

A gauche, les 1’296 derniers jours jusqu’au 18 janvier 2023 pour la France et à droite, la même chose mais pour l’Allemagne.

Ces dernières années, l’Allemagne a progressivement arrêté la production d’électricité via son parc nucléaire même s’il reste encore trois centrales nucléaires en fonction pour quelques mois (une prolongation exceptionnelle). Dans le même temps, les EnR ont connu une croissance soutenue pour atteindre une puissance installée de plus de 120 GW.

Las, ces investissements n’ont pour le moment pas un impact significatif sur la réduction des émissions de CO2. Ces dernières semaines, les émissions étaient même les plus fortes jamais réalisées ces dernières années à cause d’un vent capricieux et d’un ensoleillement faible.

Alors que des voix s’élèvent en Suisse pour demander une accélération de la mise en service des EnR, l’Allemagne montre grandeur nature ce que ça veut dire de se passer du nucléaire. Si pour l’Allemagne c’est trop tard pour changer de stratégie, il en va autrement pour la Suisse car nous avons encore quatre réacteurs nucléaires. Ces derniers assurent le « ruban » continu nécessaire pour couvrir la consommation de base du pays tout en émettant peu de CO2.

Antonio da Silva

Publié dans Climat, Electricité, Politique, Production d'électricité, Statistiques, Statistiques de l'électricité | Tagué , | 1 commentaire

Une analyse de l’étude « Avenir énergétique 2050 » de l’AES/VSE par le Club Energie Suisse

Le 12 décembre 2022, l’Association des entreprises électriques suisses (AES/VSE) publiait une étude, intitulée Avenir énergétique 2050.

L’association Energie Club Schweiz (ECS) Club Energie Suisse (CES)Club Energia Svizzera (CES) l’a examinée de près et en a publié une analyse (en allemand) le 20 décembre 2022.

Avec son accord pour la traduction et sa publication, nous en donnons ici une version en français.

L’étude Avenir énergétique 2050

20.12.2022 — Que faut-il penser de l’étude Avenir énergétique 2050 publiée par l’ASE/VSE en coopération avec l’EMPA ? Nous avons jeté un regard critique sur l’étude.

L’étude Avenir énergétique 2050 de l’Association des entreprises électriques suisses (ASE/VSE) et de l’EMPA, parue le 12 décembre 2022, est la preuve que le secteur de l’électricité est piégé par ses déclarations antérieures selon lesquelles la transition énergétique suisse est réalisable et qu’il cherche des moyens pour soutenir ses affirmations formulées antérieurement. À cette fin, l’hydrogène vert, en particu-lier, est maintenant mis en jeu.

Les résultats de l’étude montrent que la Stratégie énergétique 2050 suisse reste une stratégie purement basée sur l’importation. Il y est déploré l’absence d’accord sur l’électricité avec l’UE, sans mentionner toutefois que la condition préalable à tout accord est l’ouverture totale du marché de l’électricité ; cela est toujours caché.

Lire la suite →

Publié dans Articles de presse, Documents remarquables, Electricité, Politique, Rapports et études, Sources d'énergie renouvelables | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La « transition énergétique » comme nouvelle proposition d’un « salut » séculier

C’est avec Lukas Weber que notre ClubÉnergie.2051 a, dès ses débuts en 2015, coopéré pour le rejet de la « Stratégie énergétique 2050 » de la Confédération. C’est aussi à lui que l’on doit la mise sur pied du réseau inter-partis, alliance-énergie, qui a bataillé durement avant le référendum du 21 mai 2017 contre la « Stratégie énergétique 2050 », le NON n’ayant, hélas, recueilli que 41,8% des votants.

Lukas Weber est actuellement président du Groupe de travail Chrétiens et Énergie (ACE – Arbeitsgruppe Christen und Energie). À ce titre, il vient de publier dans le premier numéro de 2023 de factum, un magazine alémanique bimestriel, l’article suivant (voir ici l’original en allemand) dont nous donnons ci-dessous une traduction en français, agréée par l’auteur et par son éditeur.

C’est là un texte certainement un peu inhabituel pour les visiteurs de notre site. Mais le niveau de réflexion qu’il suscite en vaut la peine pour tout lecteur, qu’il soit croyant ou non.

CR

___________________________________________________________

Le tournant séculier

La transition énergétique est fondée sur une vision de l’homme pessimiste et matérialiste, elle ruine le bien commun ‒ et elle va échouer. Elle présente des aspects d’un mouvement religieux.

Lukas Weber, Dr. sc. ETH Zürich

Il y a des expressions qui vieillissent mal et d’autres qui s’améliorent avec le temps. Parmi ces dernières, il y a sans aucun doute cette phrase de Gilbert Keith Chesterton : « Quand les gens cessent de croire en Dieu, ils ne croient pas en rien, mais en toutes sortes de choses ».

Lire la suite →

 

Publié dans Articles de presse, Climat, Documents remarquables, Politique, Sources d'énergie renouvelables, Stratégie Energétique 2050 - Vote 21 mai 2017 | Tagué , , , , , , | 5 commentaires

Carton rouge! Impostures énergétiques déguisées sous forme de rapports d’experts.

Par Michel de Rougemont, texte repris de son blog[a] avec sa permission. Les références [i ..] sont des liens vers le blog de l’auteur ([a]). Elles sont reproduites ici en fin d’article.

Plusieurs études ont été publiées récemment à propos de l’approvisionnement énergétique de la Suisse après qu’elle se serait décarbonée, ce qui se traduit avant tout par une augmentation massive de la consommation électrique. La bonne nouvelle est que, enfin, il est tenu compte de la réalité des modes de production, permettant ainsi une évaluation plus complète de divers scénarios. Cependant, malgré toutes les qualités intrinsèques des experts impliqués et grassement rétribués, toutes ces études présentent des défauts si honteux qu’elles méritent plusieurs cartons rouges, sauf la mienne bien sûr. Pour les ignorants de la chose cela signifie que même un excellent joueur se fait ainsi expulser du champ de jeu.

Dans mon étude originale [i], je démontre que toute augmentation de la part d’énergies produites par intermittence (EnRi) dans un mix électrique est un facteur de dérangement inutile et, poussée à 100%, irréalisable. Pourtant des études fournies par la Confédération, l’OCDE-EIA ou l’Association des entreprises électriques suisses (VSE/AES)[ii] concluent que c’est possible, donc souhaitable.

Carton rouge à l’importation

Il ne sert à rien de discuter de tous les détails des coups de sifflet nécessaires, et ce n’est pas non plus mon rôle de me mettre à la place des joueurs fautifs car cela reviendrait à renverser la charge de la preuve. 

Lire la suite
Publié dans Politique, Production d'électricité, Transport d'électricité | 1 commentaire

Politique énergétique : il est nécessaire de la revoir

Par Eduard Kiener, ancien directeur de l’Office fédéral de l’énergie

Le texte qui suit est une version abrégée et légèrement modifiée d’un article en allemand sur la Stratégie énergétique 2050, paru sous le titre « L’énergie nucléaire pourrait résoudre le problème » dans l’Aargauer Zeitung du 13 décembre 2022 et repris le 14 décembre sur le site du CCN.

Lire la suite  →

Publié dans Articles de presse, Electricité, Législation fédérale, Législations, Politique | Tagué , , , , | 1 commentaire

Les dépenses actuelles de la Confédération pour la sécurité de l’approvisionnement en électricité

La centrale nucléaire de Mühleberg, maintenant en voie de démantèlement. Ce sont  3 TWh d’électricité qui nous manquent ainsi chaque année et dont seulement la moitié serait bienvenue cet hiver…

À la suite de notre publication le 26 octobre de sa conférence du 14 octobre, donnée à l’Université de Zurich, Eduard Kiener, ancien directeur de l’Office fédéral de l’énergie, nous a dressé cet article dont nous publions ici la version en français agréée par lui.

Lire la suite

Publié dans Articles de presse, Electricité, Politique, Production d'électricité | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Qui rejettera le moins de CO2 et qui fournira le plus d’énergie, le plus rapidement possible ?

This Figure shows a comparison of current electricity systems using the Hierarchist perspective, which should be the closest to the scientists’ point of view. The scores for renewables and nuclear systems are substantially better than for fossil systems. The dominating contributions to the total scores for fossil are respiratory effects, use of non-renewable fossil resources, and climate change. (PSI, Technology Assessment, Life Cycle Impact Assessment example : Environmental profile of current electricity systems)

Dans un récent article (24 novembre 2022) sur son blog, Mme Suzanne Sandoz demande de voir un tableau donnant en comparaison détaillée les impacts des diverses technologies énergétiques.

Voici ma réaction publiée le 25 novembre parmi … 73 autres (à ce jour !) :

Lire la suite

Publié dans Electricité, Energie éolienne, Energie solaire, Législation fédérale, Non-catégorisé, Politique, Production d'électricité, Production d'électricité, Sources d'énergie renouvelables, Sources d'énergie renouvelables | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le chemin semé d’embûches vers un approvisionnement énergétique sûr et respectueux du climat

Eduard Kiener dans son jardin. Photo : Alex Reichmuth

Le 3 octobre 2022, Eduard Kiener, ancien directeur de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), a donné une conférence remarquée à l’invitation de l’Université de Zurich. Le texte original en allemand a été publié le 14 octobre sur le site du Carnot-Cournot Netzwerk – CCN. Nous en donnons ici une traduction française agréée par l’auteur.

Pénurie d’énergie : un risque longtemps refoulé

Après une longue période d’énergie abondante et peu coûteuse, la situation de l’approvisionnement a radicalement changé. Les prix de l’énergie augmentent déjà depuis la mi-2021 ; en raison de la guerre en Ukraine, ils ont grimpé à des niveaux jamais atteints ; il y a même une menace de pénurie d’électricité et de gaz pour l’hiver prochain. Les milieux politiques, économiques et sociaux sont inquiets à un point que nous n’avions plus vu depuis la crise pétrolière de 1973/74.

Une pénurie d’électricité qui durerait plusieurs semaines serait particulièrement dangereuse. Selon les analyses de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP), elle présente le plus grand potentiel de dommages de tous les risques économiques examinés. On ne peut dire aujourd’hui si une pénurie d’électricité se produira lors d’un prochain hiver et dans quelle mesure les dispositions prévues fonctionneront ; nous ne pouvons qu’espérer.

Lire la suite →

Publié dans Articles de presse, Documents remarquables, Politique, Politique, Stratégie Energétique 2050 - Vote 21 mai 2017 | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

Une initiative bienvenue

De l’électricité en tout temps, c’est le leitmotiv de l’initiative « Stop au blackout » qui vient d’être lancée, pour récolte de signatures, par le Club Energie Suisse à la tête d’un comité dont un membre de notre ClubEnergie.2051, M. Bruno Pellaud, fait partie.

Voir le communiqué de presse du 30 août 2022.

Vous trouvez ici un résumé résumé de présentation, un argumentaire, ainsi que le formulaire de récolte signatures. Les dons dons sont aussi bienvenus !

 

Texte de l’initiative

Initiative populaire fédérale « De l’électricité pour tous en tout temps (Stop au blackout) »

La Constitution est modifiée comme suit :

Art. 89, al. 6 et 7 (nouveau)
6 L’approvisionnement en électricité doit être garanti en tout temps.
La Confédération fixe les responsabilités à cette fin.
7 L’électricité est produite dans le respect de l’environnement et du climat.
Toute forme de production d’électricité respectueuses du climat est autorisée.

Publié dans Législations, Politique | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

Déficits futurs d’électricité à combler, mais comment ?

Je retiens cette citation importante du communiqué de l’ATS (remarquons qu’il ne cite pas l’OFEN, mais l’OFEV !) :

« D’après l’Office fédéral de l’environnement, l’arrêt du nucléaire ainsi que le développement de la mobilité électrique et des pompes à chaleur impliqueront un déficit de 50 TWh par an à combler, dont 30 TWh pour l’hiver uniquement. »

Lire la suite

Publié dans Electricité, Politique | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire