Classement mondial de la Suisse, il n’y a pas que le WEF

index1index2

La compétitivité élevée de la Suisse est relevée à juste titre par le World Economic Forum (Le Temps du 28 septembre 2016) et cette huitième année de position prééminente de la Suisse se doit d’être soulignée. Il est pourtant un autre classement (« 2015 Energy Trilemma Index – Benchmarking the sustainability of national energy systems ») qui a échappé à la presse, c’est celui donné récemment par le World Energy Council WEC – Conseil Mondial de l’Énergie CME, qui a analysé les systèmes énergétiques de tous les pays. La Suisse se trouve en tête du classement mondial pour la 3e année consécutive avec un résultat noté AAA, suivie de près par la Suède, puis la Norvège; la France vient au 8e rang avec un AAB et l’Allemagne au 13e rang avec un BBB ! Les commentaires justifiant cette première place renouvelée soulignent la qualité actuelle de production de l’électricité à un niveau de pollution extrêmement bas (« ultra-low emission energy infrastructure »). Cette position de leader reflète les judicieuses décisions de politique énergétique prises dans le passé. Le rapport met pourtant en garde: les récents développements et les changements attendus auront probablement un fort impact sur l’équilibre de durabilité du domaine énergétique du pays. Sont visées ici les conséquences de la « Stratégie énergétique 2050 » qu’adopte ce vendredi 30 septembre le Parlement. Il est légitime maintenant que celle-ci soit entérinée ou rejetée par un nécessaire référendum populaire.

Christophe de Reyff

(lettre de lecteur au Temps envoyée le 28.9.2016)

Cet article, publié dans Articles de presse, Politique, Production d'électricité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Classement mondial de la Suisse, il n’y a pas que le WEF

  1. Ping : Nucléaire : Jour de votation populaire en Suisse. Last Call : NON à l'irresponsabilité et à la démagogie pastèque - Les Observateurs

  2. Ping : Nucléaire : une utilisation intelligente vaut mieux qu’une interdiction aveugle - Les Observateurs

  3. Ping : Nucléaire : une utilisation intelligente vaut mieux qu’une interdiction aveugle | clubenergie2051.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s