Contrastes électriques

Le Temps du 27 juin  présente une analyse sur le «big bang électrique» qui est remise en cause le lendemain (LT  du 28 juin) par une nouvelle d’Allemagne sur la réforme de la transition énergétique en vue d’arrêter l’augmentation du prix de l’électricité. En effet ce dernier est devenu le double de celui des pays environnants alors que la part des sources renouvelables dans l’électricité allemande, bien que croissante, est juste de 25%.
 

On y apprend que les consommateurs allemands doivent payer 6,2 ct€ de taxe par kWh pour soutenir avec 20 milliards € par an (ou 77 millions € par jour ouvrable…) le développement de ces sources pourtant déclarées rentables. En Suisse le Conseil fédéral vient de décider d’élever cette taxe à 1,1 ct par kWh dès 2015, cela dans le même but de soutien aux sources renouvelables avec 600 millions par an (ou 2,3 millions par jour ouvrable…).
Contrairement à ce qui est dit dans l’analyse du Temps, la majorité des consommateurs suisses ne seront jamais des auto-producteurs qui pourraient vendre leurs surplus sur le réseau. Ils resteront des consommateurs captifs, donc ni « rois » ni producteurs, et aucun appareil ne leur permettra jamais de « choisir plus librement l’origine des électrons » ; cela est un non-sens, car il ne peut exister de filtre à électrons ! Ceux qui choisissent de s’approvisionner en courant dit « vert » auprès de leur entreprise électrique locale, n’ont qu’une pure garantie comptable de leur achat, mais pas une garantie physique qu’il est impossible de donner.
Il faut aussi répéter qu’en Suisse la demande en puissance électrique de ruban (ou charge de base) est au moins de 5 gigawatts (GW), les pointes de consommation pouvant aller au-delà de 10 GW. Il est indispensable d’assurer ce ruban dans le pays même (jour et nuit, été comme hiver). Cela se fait actuellement avec nos centrales hydrauliques au fil de l’eau (2 GW) et nos centrales nucléaires (3 GW). Des capacités de stockage hydraulique existent et peuvent encore être développées, mais on ne pourra pas en construire pour une telle puissance de ruban.

Cet article, publié dans Electricité, Politique, Technologies documentation, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s