Nucléaire : une victoire à la Pyrrhus des anti

44684829

Les décisions du Conseil national sur le nucléaire, lors des débats sur la « Stratégie énergétique 2050 », sont entachées d’inconséquence et d’absurdité. Jusqu’au 25 mai 2011, date de la décision hâtive et irréfléchie du Conseil fédéral d’abandon du nucléaire, il y avait sur la table de cette même Autorité trois projets bien avancés de nouveaux réacteurs à construire sur les sites existants pour remplacer progressivement les cinq réacteurs actuels. Au nom d’une exigence justifiée de sûreté nucléaire accrue, on envisageait alors qu’il était préférable de mettre en œuvre au plus vite de nouvelles machines, dites intrinsèquement sûres, pour pouvoir se passer des anciennes sans trop attendre.


Maintenant, d’un côté, on veut interdire l’octroi d’autorisation pour de nouvelles centrales (tout en disant qu’il n’y a « aucun interdit de technologie » ; et là, on peine à suivre la logique de nos politiques à têtes de Janus), et, d’un autre côté, on veut prolonger artificiellement à coups de dix ans, la vie des centrales actuelles, car on s’aperçoit malgré tout, mais assez tardivement à Berne, qu’il sera difficile de trouver 24 milliards de kWh et une garantie de puissance de 3 GW sous le sabot d’un cheval, je veux dire, sous le stratus et par calme plat. À part la soi-disant exemplaire Allemagne qui, pour cause de fermeture de centrales nucléaires, s’enferre dans une ère de production d’électricité à 57% fossile (dont 26% de lignite, 20% d’anthracite, 10% de gaz et 1% de pétrole, des agents énergétiques tout à fait inoffensifs sur le plan écologique !) et est citée en parangon du renouvelable, on oublie de dire qu’il y a actuellement 68 GW, ou autant de réacteurs nucléaires, en construction de par le monde. Que la Suisse veuille assurer à grand prix son approvisionnement sûr en énergie, comme le garantit sa Constitution, elle n’a plus qu’à imiter notre folle voisine ! Il est temps que le souverain mette de l’ordre dans ce cafouillage.

Cet article, publié dans Energie et combustibles nucléaires, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s