Quelques nouvelles du domaine nucléaire

Nous reprenons ici quelques nouvelles du domaine nucléaire fournies par le Forum  nucléaire suisse dans les deux dernières éditions trimestrielles de son Flash nucléaire, cela avec quelques compléments et mises à jour par nos soins.

Les centrales nucléaires dans le monde en 2016

Au début de l’année 2016, le parc nucléaire civil mondial comptait 441 tranches nucléaires dans 31 pays. Sur les 67 projets de constructions en cours, la Chine en mène 24 à elle seule. Dix nouvelles tranches ont été mises en service industriel en 2015, huit en Chine, une en Russie et une en Corée du Sud. Au cours de 2015, sept réacteurs au total ont été arrêtés. À fin 2015, la puissance électrique nette des tranches nucléaires en service dans le monde s’élevait à 382’794 MW (mégawatts). En 2015 la part de l’énergie nucléaire (2’575,3 TWh bruts et 2’441,33 TWh nets) dans la production mondiale d’électricité (24’215,5 TWh) se situait autour de 10.1%.

Dix nouvelles tranches nucléaires ont été mises en service en 2016 : cinq en Chine, une en Corée du Sud, une aux États-Unis, une en Inde, une au Pakistan et une en Russie. Trois ont été définitivement arrêtées : au Japon, en Russie et aux États-Unis. Le parc nucléaire civil mondial comptait ainsi 448 réacteurs répartis dans 31 pays à la fin de 2016. La puissance installée a augmenté pour atteindre 391’116 MW. La production d’électricité d’origine nucléaire s’est élevée en 2016 à 2’616,5 TWh bruts et 2’476,22 TWh nets sur une production mondiale d’électricité de 24’816,4 TWh, soit autour de 10% (chiffres actualisés selon les dernières données de l’AIEA en date du 17 mai 2017 et de BP en date du 13 juin 2017).

Cette production nucléaire a permis d’éviter la consommation (combustion !) de près de 600 millions de tonnes équivalent-pétrole (ou 1’014 millions de tonnes équivalent-charbon) et, par là, des émissions supplémentaires de plus de 2 milliards de tonnes de CO2 sur les quelque 35 milliards de tonnes émis annuellement !

Des émissions de CO2 réduites grâce au nucléaire

Il y a une véritable contradiction à vouloir diminuer simultanément les émissions de gaz à effet de serre et la part du nucléaire. Telles sont les conclusions de l’Académie des sciences française dans une prise de position du 19 avril 2017. Grâce à la part élevée du nucléaire dans son mix électrique, la France est l’un des plus faibles émetteurs de gaz à effet de serre par habitant : elle émet trois fois moins que les États-Unis et deux fois moins que l’Allemagne !

« L’énergie nucléaire est objectivement le moyen le plus efficace pour réduire la part des énergies fossiles dans la production d’énergie électrique. »

Des informations actualisées concernant les différentes centrales nucléaires dans le monde sont disponibles sur la plateforme interactive www.nuclearplanet.ch

Japon : remise en service d’une quatrième tranche

La tranche nucléaire Takahama 4, dans la préfecture de Fukui, vient d’être reconnectée au réseau le 22 mai 2017. Cela porte à quatre le nombre de réacteurs ayant redémarré au Japon. Un autre réacteur, Takahama 3, sera lui aussi remis en service prochainement. Suite à l’accident de Fukushima-Daiichi en mars 2011, le pays avait arrêté progressivement ses 48 tranches nucléaires en service commercial. Pour qu’une installation puisse être remise en service, elle doit satisfaire aux nouvelles directives de sécurité, plus strictes.

Saviez-vous que …

… la production d’électricité dans les centrales à charbon contribue davantage à l’exposition au rayonnement de la population mondiale que l’énergie nucléaire ? Telles sont les conclusions du dernier rapport du United Nations Scientific Committee on the Effects of Atomic Radiation (Unscear) à l’Assemblée générale des Nations Unies, qui a étudié l’exposition au rayonnement causée par les différentes méthodes de production d’électricité. Environ la moitié de celle-ci est imputable au charbon. D’après l’Unscear, le nucléaire contribuerait quant à lui à moins d’un cinquième de l’exposition.

Cet article, publié dans Articles de presse, Energie et combustibles nucléaires, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s