Switzerland will liberalise its power market in early 2021

Electrification

Le site Enerdata annonce ce 7 avril 2020 (pour l’instant seulement en anglais sur son site Internet) que la Suisse va complètement ouvrir son marché de l’électricité (voir le communiqué de presse du Conseil fédéral du 3 avril 2020) au printemps 2021. Il sera aussi prévu dans la Loi sur l’approvisionnent en électricité (LApEl) que des réserves de capacité soient créées, mais rien n’est dit sur l’ampleur, le comment ni l’emplacement de ces réserves à constituer ou à créer. Voyons cela de plus près.

Les innombrables auto-producteurs, qui déversent sur le réseau public de façon intermittente et imprévisible, leurs excès de production en grandes et petites quantités, continueront de ne pas être responsables de la gestion de ces quantités produites, éventuellement inutilisables directement, car ces excès seront généralement simultanés et le réseau devra les absorber d’une façon ou d’une autre, et, de plus, en rétribuant les fournisseurs (lors des périodes venteuses et ensoleillées).

D’autre part, lorsque leurs propres moyens de production ne donneront que peu ou pas du tout d’électricité (nuit, saison hivernale, absence de vent, ciel couvert…), ces auto-producteurs, faisant alors défaut, seront par contre devenus eux-mêmes de simples consommateurs qui seront les premiers demandeurs, car forcés à recourir à ce même réseau public qui devra bien s’approvisionner autrement, éventuellement en « pompant » des réserves qui peuvent devoir être colossales. Songeons qu’un stockage saisonnier de l’été sur l’hiver, par pompage turbinage, demanderait en Suisse l’équivalent de plusieurs fois la capacité de la Grande Dixence (2 GW de puissance, soit 2 TWh d’énergie électrique produite en seulement 42 jours) ; ce seront alors là des capacités de stockages de plusieurs TWh (milliards de kWh) que l’on ne voit pas où construire…

Imaginons peut-être des batteries domestiques réalisées avec le type le plus efficace en terme de capacité (densité d’énergie par kg de métal actif) que seront les batteries lithium-air, avec, peut-être demain, une capacité de 3 kWh/kg de lithium (on en est encore loin actuellement). Le marché annuel mondial actuel du lithium est d’environ 95’000 tonnes. Cela ne permet de stocker « que » 0,3 TWh. C’est simplement dire qu’il y a loin de la coupe aux lèvres. Et chacun des pays limitrophes se trouvera dans la même situation que la Suisse avec des excès (jour, été) et aussi des déficits (nuit, hiver) de productions quasiment simultanés. Compter sur l’importation, comme chacun pense le faire pour pallier les déficits nationaux ne se conçoit que s’il existe des exportateurs au bon moment, c’est à -dire exactement au même instant, car l’électricité consommée doit être produite quelque part exactement au même instant.

Vous pouvez lire ci-dessous le communiqué d’Enerdata en anglais ; sa conclusion sur l’objectif climatique de la limite idéale de +1.5 °C est tout à fait hors de propos puisque en Suisse l’électricité est déjà décarbonée ! L’ouverture totale du marché de l’électricité ne sera pas une contribution à la réalisation de cet objectif, si tant est que l’auto-production grâce à des sources renouvelables (énergie éolienne, énergie solaire, bioénergie) soit une garantie absolue de non émission de CO2, du simple fait que les installations de productions elles-mêmes ne sont pas innocentes à cet égard (énergie grise et CO2 gris, trop souvent passés sous silence !). Selon nous, en conséquence, la phrase finale du communiqué de presse du Conseil fédéral du 3 avril 2020 laisse ainsi songeur : « En outre, ces modifications de la législation contribueront à atteindre les objectifs climatiques« .

—————————————————————————————————————————————-

Switzerland will go ahead with plans to open the electricity market for all customers, with the introduction of an amendment to the Electricity Supply Law (Loi sur l’approvisionnement en électricité, LApEl) by early 2021. So far, only large consumers (more than 100’000 kWh/year) can freely choose their electricity supplier. Households and small businesses will be authorised to remain in the basic supply or to return to it after moving to the free market. Opening the retail electricity market is expected to strengthen decentralized power generation and thus to better integrate renewable energies into the electricity market ; renewable producers will be allowed to sell their surplus generation to their neighbourhood, inciting energy communities.

A storage reserve will be created to ensure supply in extreme situation : the power transmission network operator Swissgrid will issue annual tenders for storage capacity, to be financed by the tariffs for using the power grid ; all storage operators will be able to take part in the tender.  In addition, the Federal Council will launch tenders to boost renewable power capacity. It will make binding the existing indicative targets for hydropower and other renewables by 2035. Contributions to renewable projects will thus be extended from 2030 until 2035 and a target for the period up to 2050 will be enshrined in the law.  Tenders to award one-off payments for large PV plants will be introduced and feed-in tariffs for wind, small hydro, biogas, and geothermal plants will end in 2023. The new policy will cost 215 million CHF/year.

In August 2019, the Federal Council decided to accelerate Switzerland’s decarbonisation trajectory, with a target of zero net carbon emissions by 2050. The objective is to meet the internationally agreed goal of limiting global warming to a maximum of +1.5 °C when compared with the pre-industrial era.

Cet article, publié dans Articles de presse, Electricité, Non-catégorisé, Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s