L’Angleterre mise sur l’énergie nucléaire

Les centrales de Hinkley et de Sizewell qui vont être équipées de nouveaux réacteurs français EPR ( « HinkleyPointCoast » by Richard Baker. Licensed under CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons – https://commons.wikimedia.org/wiki/File:HinkleyPointCoast.jpg#mediaviewer/File:HinkleyPointCoast.jpg )

Financements chinois et technologie française…

Cette synergie va permettre à l’Angleterre de développer son parc nucléaire qui est actuellement de 16 réacteurs. À ce jour, le pays produit 70 milliards de kWh (TWh) d’électricité nucléaire par an sur une production annuelle totale d’électricité de 357 TWh, soit près de 20%. Mais ses émissions de CO2 restent encore trop élevées : 471 millions de tonnes de CO2 (MtCO2), soit 7,3 tonnes par an et par habitant (*). C’est pourquoi le gouvernement anglais veut augmenter la part du nucléaire en construisant d’ici à 2023 deux nouvelles centrales, soit deux réacteurs jumeaux sur le site de Hinkley sur la côte atlantique du Somerset (baptisés Hinkley Point C) et un réacteur à Sizewell dans le Suffolk (baptisé Sizewell C), qui contribueront encore pour 13% à la part nucléaire dans l’électricité produite en Angleterre. Ce seront des EPR français d’une puissance de 1,65 gigawatts chacun et produisant près de 13 TWh/an chacun. Les coûts prévus de quelque 16 milliards de livres seront en grande partie financés par deux entreprises d’État chinoises qui, tout comme EDF, percevront une redevance sur les kWh produits…

Moralité : l’Angleterre a examiné sa situation énergétique et a pris une décision opposée à celle de l’Allemagne. La Suisse ne pourrait-elle pas (démocratiquement) encore faire ce bon choix, plutôt que de s’enliser dans les mêmes erreurs que l’Allemagne qui augmente effrontément ses émissions de CO2 grâce à ses centrale à charbon de lignite polluant ?

(*) En comparaison, la France n’émet que 364 MtCO2/an, soit 5,5 tonnes par an et par habitant ; pour l’Allemagne, les chiffres sont catastrophiques :  836 MtCO2/an, soit 10,3 tonnes par an et par habitant ; pour le Danemark, 40,7 MtCO2/an, soit 7,2 tonnes par an et par habitant, pour l’Autriche, 68,0 MtCO2/an, soit 8,0 tonnes par an et par habitant, et pour la Suisse, 38,4 MtCO2/an, soit 4,7 t par an et par habitant. Notre pays n’a de loin pas à rougir de ses émissions !

Lire la suite.

Cet article, publié dans Articles de presse, Energie et combustibles nucléaires, Energie et combustibles nucléaires, Production d'électricité, Production d'électricité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s